La construction d’une cabane aux murs vivants ne demande pratiquement aucun effort, mais exige de la patience.
Je vais vous présenter dans cet article trois propositions de construction.
L’une avec des bambous recouverts de plantes grimpantes.
L’autre en branches de saules qu’il faudra tailler tous les ans.
Et la dernière suspendue dans un arbre…

Cabane de plante grimpantes.

Tracez un cercle d’environ 1.50  mètre de diamètre, enfoncez dans le sol tous les 30 cm des tiges de bambous secs de 2 m de haut, que vous allez attacher ensemble au sommet comme on le ferait pour un tepee indien.
Au pied de chacun de ces tuteurs, plantez 4 ou 5 graines de haricots grimpants pour obtenir un résultat la première année. Mais doublez vos plantations avec du lierre plus lent à se développer mais plus durable dans le temps.
Si tout se passe bien et si l’on arrose régulièrement les jeunes plants, les premières pousses apparaitront rapidement. Elles s’enrouleront autour des bambous et les feuilles des haricots finiront par complètement recouvrir les parois.

Cabane en tiges de saule

On peut également construire une autre cabane avec des pousses de saule, qu’on entrecroise pour rigidifier l’ensemble. Il faut confectionner celle-ci de novembre à mi-mars.
Les brins de saule que l’on aura plantés, s’enracinent très facilement pendant cette période et commencent à bourgeonner au début du printemps.
Cette cabane pourra prendre la forme d’un tepee

Elle pourra également prendre la forme d’une canadienne (tente). Dans cette configuration, on commencera la construction par planter les tiges en deux rangées parallèles distantes de 2 mètres. Au fur et à mesure de la pousse il faudra tresser les branches entre elles, comme on le ferait avec un panier d’osier.

La cabane dans un arbre perché

C’est le rêve de tous les enfants. Pour commencer, il faut trouver l’arbre où l’on pourra construire son nid : la dimension et la forme de ce type de cabane dépendent toujours de la disposition et de l’écartement des branches qui serviront de support. Une façon de procéder rapide consiste à construire la plate-forme en triangle avec des planches solides et rigides reposant sur une fourche.

Vous pouvez aussi suspendre aux branches votre plate forme par des cordes.
Ensuite, il suffit d’y adapter un plancher . On couvrira ensuite par des branchages, du lierre, des fougères .
En utilisant des branches feuillues fraîches, on se préparera un poste d’observatoire
Néanmoins, ce mode de construction en hauteur exige toute la prudence nécessaire.

La cabane de rêve

Vous pouvez acheter celle-ci sur le site suivant http://www.judithneedham.co.uk/
Où vous en inspirer pour créer la votre, il s’agit d’une cabane en osier tressé comme un vrai panier. La durée de vie de cette cabane est de 5 ans. Elle se compostera facilement.
Un peu de pub, mais si je vous propose celle-ci c’est pour alimenter avant tout votre inspiration.
Alors les papas au travail, ça c’est un super cadeau d’anniversaire n’est-ce-pas ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrir d’autres modèles de cabanes que peuvent construire tout seuls des enfants

 

Cabane aux murs vivants
Étiqueté avec :    

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *