Réaliser un message secretUn bon moyen pour rendre un message top « secret » c’est de mélanger les lettres, les syllabes ou les mots !
Voici quelques sources d’inspiration qu’ont exploré avant nous quelques écrivains et hommes célèbre. Une belle source d’inspiration dans laquelle vous pourrez puiser quelques idées pour parfaire vos chasses au trésor.

Message secret à partir d’anagrammes

Dans l’histoire de la littérature, de nombreux écrivains ont choisi des pseudonymes, en changeant l’ordre des lettres de leur nom par exemple. Ils ont l’air de se cacher sous un faux nom; mais ils gardent la possibilité de se faire reconnaître.

L’un des premiers d’entre eux se faisait appeler :

ALCOFRIBAS NASlER.
Si vous ne savez pas de qui il s’agit, voici le code numérique de la permutation qui a échangé les lettres du message :

5 6 1 11 3 4 7 10 16 9 8 15 2 12 14 13

Voici la signification de ce code :

la première lettre du message est à la 5ème place du message codé,
la 2ème lettre du message est à la 6ème place du message codé,…
Pour reconstituer le message initial, on doit donc réécrire les lettres dans l’ordre suivant :la 5ème, puis la 6ème, puis la 1 ère,…

 

Pierre de Ronsard (1524-1585) a placé, dans un de ses poèmes, l’un des anagrammes les plus connus :
Marie, qui voudrait votre beau nom tourner, Il trouverait aimer : aimez-moi donc, Marie !

C’est plus joliment dit que 3 1 5 2 4 !

Message secret à partir d’une scytale

Aux IVème et IIIème av. J.-C. à Sparte, le gouvernement, élu pour un an, était constitué de cinq magistrats, appelés « éphores ».
Lors des nombreuses guerres qui les opposaient à leurs voisins, les éphores communiquaient avec leurs généraux grâce à un astucieux système utilisant deux bâtons cylindriques de même diamètre : L’émetteur du message taille une « scytale » (un bâton cylindrique) et en donne une copie a celui qui le recevra; pour écrire son message il enroule une bande de parchemin sur sa scytale et écrit son message,

Il envoie la bande de parchemin (sur laquelle le texte écrit est incompréhensible).
Pour lire le texte initial, il suffit d’enrouler la bande sur la deuxième scytale…

scytale-mensajes-secretos-Grecia-antigua_LRZIMA20130726_0113_4

Voici maintenant l’anagramme d’un grand homme, qui mesurait 1 mètre 69 :

NPLOAOEN !

Messages secret à partir d’un codage CDP

Vous avez trouvé de qui il s’agit, bien sûr !

Cette permutation des lettres a ici été réalisée d’une façon très simple: on écrit les lettres dans un rectangle, ligne après ligne : En réécrivant alors les lettres, colonne après colonne, on obtient un codage du mot initial.

Nous parlerons ici de codage CDP(4, 2), cela veut dire que le message est écrit dans un rectangle de 4 lignes et 2 colonnes.
Et, si le message est plus long, on écrit dans des rectangles successifs, d’où le nom de codage doublement périodique.

A vous de déchiffrer ce conseil de Paul Valéry (1871-1945.) à la fin du Cimetière marin, ici écrit en CDP(8, 4):

LNLIAERIETEIUNDV VSVLTTEREEEFTEVE

Pour cela, réécrivez le message codé en ligne et lisez le message clair en colonne :

Le message à déchiffrer en code CDP Boustrphédon

On peut aussi coder en « CDP-boustrophédon », en lisant les colonnes ou les lignes à la manière du bœuf qui marquait autrefois les sillons dans un champ, c’est-à-dire en allant de droite à gauche puis de gauche à droite (du grec boï~s « bœuf » et strophe « action de tourner »).
Voici une des Romances sans paroles de Verlaine, codée en CDP(7,7)-boustrophédon :
IS.MERL LNMM.UA .AOOISV PDNCL.I L….TL EECRPUL UROEULEE

Écrivez successivement les sept mots codés sur chacune des 7 colonnes ; et lisez alors, en ligne et en boustrophédon, cette « romance » de Verlaine :

Remarque: Lorsqu’il y a autant de lignes que de colonnes, on peut intervertir les sens de codage et de lecture.

 

Messages codés en verlan

Un moyen rapide de créer une épreuve de chasse au trésor

 

Huit siècles de Verlan

Le verlan consiste à échanger non des lettres mais des syllabes.

Déjà, au XII ème siècle, dans la version en vers du Roman de Tristan et Iseut, le poète normand Béroul désigne parfois le héros sous le nom deTantris. Aujourd’hui, tout le monde connaît Laisse béton du chanteur Renaud en 1977 et les films Les Ripoux, de Claude Zidi.
On connaît moins la chanson J’avais la vellecère qui zéfeu des guevas (J’avais la cervelle qui faisait des vagues) de Jacques Dutronc en1971 .

L’algorithme de fabrication d’un vrai mot Verlan se déroule, en général, en trois étapes :

• renforcement éventuel du « e » final par un « e long » ;
• inversion des syllabes (pour les mots d’une seule syllabe, on peut faire l’inversion consonnes/voyelles) ;
• suppression ou changement de la dernière syllabe.

flic puis flikeu ensuite keufli et enfin keuf
cher puis chèreu ensuite reuché et enfin reuch’
fou donne ouf
pitié donne tiépi puis tiep
calibre donne brelica puis brelic

 

femme donne fameu puis meufa et enfin meuf
racaille donne kaïra,
méchant donne chanmé,

 

Comme la transformation mathématique appelée symétrie, le verlan devrait être « involutif », c’est-à-dire que « le faire deux fois » équivaudrait à « ne rien faire ». L’histoire de notre langue montre que cela est déjà réellement arrivé : par exemple, les verlanais partent aujourd’hui du mot barjo (qui est passé dans la langue courante il y a quelques dizaines d’années) pour donner jobar, soi-disant en verlan. On est alors revenu au mot initial jobard (utilisé dès 1547) qui a perdu son « d » final dans l’aventure!

L’algorythme du louchébem

La langue populaire, comme l’argot, aime bien cacher son jeu sous les mots d’une langue secrète ; les bouchers des halles parisiennes avaient, au XIXème siècle, inventé un algorithme assez compliqué:

1. reporter à la fin du mot la première consonne du mot et mettre un « I » à sa place initiale,
2. modifier l’orthographe du mot pour la rapprocher de la prononciation,
3. ajouter un suffixe de l’argot habituel, comme em, oc, uche, ès.
Le nom du langage est lui-même une traduction du mot « boucher » :
Boucher donne LoucherB puis louchéb puis louchébem.

L’humoriste Pierre Dac, créateur de l’Os à moelle, était lui-même fils de boucher. Voici quelques mots en langue Louchébem, dont certains sont passés dans notre langue courante:

• Fou donne LouF puis Loufoc, orthographié â la française « loufoque ».
• café = laféquès
• gaffe (attention) = largué
• sac = lacsé
• cher = lerche (employé communément dans sa forme négative:c’est pas lerche)
• en douce = en Loucedé
• filou = Ioufîat (Prévert écrit par exemple : « buvant un verre, il fait signe au Ioufiat qui le sert »).

Messages secret utilisant des contrepèteries

On ne peut pas parler des permutations de syllabes sans évoquer les « contrepèteries », qui consistent à permuter deux lettres ou deux syllabe dans une phrase :
Quel sinistre mot ! devient ainsi Quel ministre sot !

Vieux motard que jamais Mieux vaut tard que jamais !
Mieux vaut, surtout, ne pas insister sur ce sujet qui est reste plutôt coquin depuis que François Rabelais l’a utilisé dès 1532 dans son Pantagruel en parlant d’une dame folle à la messe:

l’échange du « f » du « m » rend l’expression un peu olé olé !

Messages codé en Javanais

Autre langue populaire, le javanais est apparu, en France, dans la deuxième moitié du XIXème siècle.
En voici l’algorithme:
1. On rajoute av après chaque consonne (ou groupe de consonnes comme par exemple ch, cl, ph, tr,…) d’un mot.*
2.Si le mot commence par une voyelle, on «ajoute av devant cette voyelle.**
3. On ne rajoute jamais av après la consonne finale d’un mot, ni avant un « e » muet.***
*bonjour donne bavonjavour
le « y » peut être considéré comme une consonne ou une voyelle:
moyen donne mavoyaven
pays donne pavays
abricot donne avabravicavot
tarte donne tavarte.
Cependant « av » peut être ajouté pour marquer l’insistance:
espèce de tarte avespavece dave tavartave.

Une autre forme de javanais consiste à placer la syllabe « ja » après chaque voyelle: bonjour donne bonjajoujar

La langue de feu est un javanais dans lequel la syllabe supplémentaire « ja » est remplacé par « fa », «feu », «fi », «fo »ou «fu », comme on le sent: bonjour donne bonfeujoufir.

Coder en cachant un texte dans un autre

Jérôme Cardan (1501-1576) était à la fois astrologue, philosophe, médecin et mathématicien spécialiste des équations ; les mauvaises langues disent qu’il aurait «volé » une méthode de résolution des équations (celles dites du »troisième degré ») à l’un de ses amis, NicolasTartaglia.

Il aimait, en tout cas, le secret et avait inventé plusieurs moyens codés de communication :il utilisait ainsi un alphabet « trilitère » ou encore une technique dite du « cache »: en appliquant ce cache sur un texte, on faisait apparaître le message caché !

Une jolie variante du cache de Cardan est évoqué dans le roman Mathias Sandorf de Jules Verne ; elle consiste à utiliser un cache carré que l’on fait pivoter d’un (ou plusieurs) quart(s) de tour pour lire les lettres successives du message. Les 16 lettres successives du message sont ainsi révélées 4 par 4.
Ici se cache l’un des plus grands génies des mathématiques:

13t~ voici le cache pivotant dévoilant le prénom et le nom en quatre tours successifs:

Note : Pour mieux cacher l’origine du codage, on peut écrire en ligne les lettres successives du carré:
EIOS.I VGAATRSE.L

On constate alors que, en fait, ce cache carré pivotant réalise la permutation
1,7,9, 12,2,4, 11, 14,5,8, 10, 16,3,6, 13, 151 Comme quoi, nous l’avions déjà remarqué, une même méthode peut se cacher sous des déguisements différents…
Essayez de réaliser vous-même un cache ! Vous verrez que vous ne pouvez pas prendre n’importe quel cache (il ne faut pas que les trous tombent sur les mêmes cases apres » pivotement… » ).

Coder un texte en lisant une ligne sur deux

Voici, un poème qu’Alfred de Musset adressa un jour à George Sand. Saurez-vous le « lire » ?
Quand je mets à vos pieds un éternel hommage,
Voulez-vous qu’un instant je change de visage ?
Vous avez capturé les sentiments d’un cœur
Que pour vous adorer forma le créateur.
Je vous chéris, amour, et ma plume en délire
Couche sur le papier ce que je n’ose dire.
Avec soin de mes vers lisez les premiers mots:
Vous saurez quel remède apporter ~ mes maux.
La réponse de George Sand n’est pas très difficile à déchiffrer…
Cette insigne faveur que votre cœur réclame
Nuit à ma renommée et répugne à mon âme.
Ce qu’Alfred a fait dans le poème adressé à George, c’est de noyer les lettres ou les mots dans un texte plus long…
… avec la plus simple des astuces pour retrouver les mots du vrai message : ce sont les premiers de chaque vers !
On appelle cela un acrostiche. Précisément un acrostiche est un poème en vers, cachant un nom ou un message dans les premières lettres (ou mots) de chaque vers.

Autre exemple, certainement dû au hasard : les sept vers de Pierre Corneille dans Horace (acte II, scène 3 – 1640) à partir du vers 444:
S’attacher au combat contre un autre soi-même,
Attaquer un parti qui prend pour défenseur
Le frère d’une femme et l’amant d’une sœur,
Et rompant tous ces nœuds, s’armer pour la patrie
Contre un sang qu’on voudrait racheter de sa vie,
Une telle vertu n’appartenait qu’à nous;
L’éclat de son grand nom lui fait peu de jaloux…

Au lieu du début des vers, on peut s’intéresser au début des mots…A vous de déchiffrer ce message adressé par Tristan à Iseult :

J’étais tout abasourdi, incrédule, maladroit enthousiaste,…
(Comme dans les mots croisés, les accents sur les lettres peuvent ne pas être pris en compte.)

En essayant vous-même de composer de tels messages, vous vous apercevrez très vite que la difficulté vient de l’obligation de placer les petits mots (articles, conjonctions, prépositions, …) nécessaires à l’articulation d’un texte ;car vous n’arrivez pas à coder certaines lettres, qui ne sont pas les premières de petits mots.
Une idée consiste alors à ne pas prendre les premières lettres de tous les mots, mais seulement de certaines catégories de mots, par exemple selon l’algorithme:
1. Ne garder que les substantifs et les adjectifs du texte.
2- Prendre la première lettre de chacun.

Voici un message de Roméo à Juliette:

Les indiscrétions de Lamartine font rimer un oiseau virginal et éternel avec une yole onirique et universelle !

Autre algorithme:
1- Ne garder que les substantifs, les verbes non auxiliaires et les adjectifs.
2- Prendre la deuxième lettre de chaque mot.

A vous d’appliquer cet algorithme pour déchiffrer cette profonde affirmation !

L’ajustage de notre pensée est-il opératoire et personnel ou universel et esthétique ? Descartes idéalisait sa coexistence avec l’entité éclectique que nous sommes.
Cependant, il ajournait sa décision essentielle tant que la qualité de sa vivacité d’esprit ne profitait pas à l’éducation.

Puisque vous êtes allés jusqu’au bout de ce long article voici un lien sur un décodeur qui vous permettra de gagner du temps

Comment faire un message secret
Étiqueté avec :

2 pesnées sur “Comment faire un message secret

  • 13 avril 2016 à 18:58
    Permalien

    Sur quel site exactement ?

  • 13 mars 2016 à 8:44
    Permalien

    Bonjour,
    J’ai acheté un jeu de piste sur le thème des pirates pour mon fils il y a deux ans
    Je n’arrive pas à me connecter avec mon adresse mail ou mon nom même en demandant un nouveau mot de passe
    J.ai essayé de crées un nouveau compte et tous les codes secrets ne fonctionnent pas
    Pourriez vous m’aider
    Bien cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *