carte2.jpg Que faire avec la patatogravure ? Cette petite technique d’impression développée dans un article précédant.
En réponse au commentaire de Méline , je m’empresse d’apporter quelques idées que je compléterai au fur et à mesure de mon inspiration et de la votre, puisque vous savez que vous pouvez m’envoyer vos réalisations que je publierai à la suite de l’article.

Choisir la peinture la mieux adaptée à la pomme de terre

Pour toutes les impressions, c’est la peinture la plus collante qui donnera le meilleur résultat, donc la peinture à l’huile.
Manque de bol, vous n’en avez pas ! c’est pas grave, utilisez ce que vous avez sous la main.
Vous n’allez tout de même pas courir acheter un tube de peinture à l’huile spécialement pour une patate !

Tout au plus regardez si vous n’avez pas un fond de pot de glycéro, la peinture avec laquelle vous avez repeint vos volets…

carte_vide_a_imprimer.jpg

Choisissez une carte afin de fabriquer un support, mais je vous déconseille d’imprimer vos motifs sans avoir fait quelques essais préalables.

carte3.jpg

N’imprimez en direct que si vous êtes sur de votre coup, personnellement les enfants ont réalisés les impressions sur une feuille à part, nous les avons découpés et collés ensuite (en choisissant les meilleures) pour ne pas gâcher de papier.

carte_patate.jpg

Et voilà le résultat une fois le montage collé.

carte2.jpg

La pomme de terre n’est pas le seul moyen pour fabriquer des tampons. Nous avons prévu de décorer la maison en nous servant de toutes les empreintes qui nous tomberont sous la main.

Affaire à suivre…

Pour consulter d’autres modèles de cartes

Imprimer des cartes avec des pommes de terre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *