panneau_travaux_manuels.jpg Super facile, résultat spectaculaire, impossible à râter, pour tous les âges…
Il faut l’avoir réalisé au moins une fois dans sa vie c’est génial.
On appelle également cette activité manuelle le papier à la cuve. On utilisait ce type d’impression pour les reliures sur les livres anciens.
Il y a tout de même quelques désagréments : L’odeur, il vaut mieux pratiquer cette activité l’été à l’extérieur à cause de l’odeur de térébenthine. Moi j’ai du mal à supporter…
Autre inconvénient: les tâches comme on travaille à partir de peinture à l’huile (mais non, c’est pas plus difficile !) et bien il faut se protéger sinon bonjour les dégâts….
Le matériel à prévoir :
-Des feuilles blanches, des feuilles pour imprimante ça marche bien, et c’est pas cher.
-De l’essence de Térébenthine
-Des tubes de peinture à l’huile
-Des vieux journaux
-Des sacs poubelle pour protéger les vêtements
-Des gants pour protéger les mains
-Des pinces à linge pour tenir les feuilles
bleu.jpg On peut tout de même travailler proprement sans tout cet attirail, mais vous risquer de vous salir surtout si vous êtes entouré d’une marmaille gesticulante.
L’idéal pour moi c’est de travailler dans le jardin, et de faire sécher les papiers sur des feuilles de journaux ou mieux directement sur le gazon (s’il n’y a pas trop de vent)

Cette activité peut également être mise en place pour des scolaires à condition de la pratiquer dehors dans la cours de récréation par beau temps.

materiel_papier_cuve.jpgQuelques explications :
Mélanger la peinture à l’huile avec un peu d’essence de térébenthine. Pas de grumeaux consistance assez fluide. Préparer vos couleurs d’avance pour ne pas avoir à vous en refabriquer en cours d’activité. Utiliser des pots de confiture pour stocker le mélange.
(Petit conseil : Tester la fluidité du mélange avant d’en fabriquer des tonnes.)
Choisir une cuvette du genre cuve de développement photos pourvue d’un fond d’eau.
Test : Verser un peu de mélange de peinture doucement dans l’eau. Si la peinture flotte c’est bon signe, si vous observez qu’elle coule il faudra ajouter de la térébenthine au mélange.

Parsemer l’eau de tâches de plusieurs couleurs puis créer un petit tourbillon pour former un mouvement un motif.
Dès que c’est joli, hop on introduit une feuille par dessus.
La peinture se fixe immédiatement sur le papier, il ne reste plus qu’à ôter la feuille à l’aide des pinces à linge.
Rien de plus simple.

Vous pouvez tremper des feuilles format A4 et les présenter sur une feuille A3 pour avoir une belle marge blanche qui mettra en valeur le travail des enfants.
Un joli cadeau de fête des mères à mettre sous verre.
On peut aussi utiliser le papier comme emballage cadeau dans ce cas il faut l’imprimer recto verso.
On peut aussi l’utiliser pour réaliser de belles cartes de voeux.

C’est tellement beau qu’on aimerait en mettre partout. Eh bien non, on ne peux pas peindre les murs de sa maison avec ce système …. Dommage, ce serait si simple de réaliser de faux marbres.

Voici un petit diaporama . Pour le lancer il faut juste cliquer sur la première photographie, puis sur le bouton diaporama.
Je vous préviens c’est très lent … Vous pouvez accélérer manuellement le déroulement

verser le mélange peinture + Térébenthine dans le fond d'eau de la cuve.Vérifier la fluidité du mélange : la peinture doit flotter en surface.Ne pas hésiter à mélanger plusieurs couleurs.Tourner dans le mélange coloré pour dessiner un motif qui vous plaise.Attention à ne pas faire fondre les couleurs entre-ellesIntroduire votre feuille au moment opportunOtez la feuille à l'aide des pinces à linge pour ne pas vous salir les doigtsRegardez et admirez comme c'est joliUn enfant de deux ans peut en faire autant, mon fils de 7 ans n'a donc aucun mériteOn obtient très facilement de belles marbruresrose.jpgbleu.jpgnoir.jpgvert_d__tail.jpgbleu_pale.jpgnoirjaune.jpgbleu_pastel.jpggrise.jpgvert.jpgrose.jpg


__________________

Impressions sur papier

3 pesnées sur “Impressions sur papier

  • 21 mars 2012 à 10:01
    Permalien

    Moi je rajoute un peu de lait dans l’eau 🙂

  • Ping : La lettre d’infos de novembre 2009 | Organiser fête

  • 8 mai 2007 à 16:56
    Permalien

    nous on appelle cela du papier marbré. on remplace la térébantine par du wite spirit et on depose nos melanges de peinture pas ur l’eau mais sur un mélange eau + colle a tapisser. on le laissse sécher sur du papier journal…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *